Une arrivée pour un départ

Une arrivee pour un depart

 

UNE ARRIVÉE POUR UN DÉPART 

de Odile Villois

A notre propos

Odile Villois, que je connais grâce à M.J., qui avec notre soutien, a organisé le salon de Villemaréchal, l'année dernière en avril.

Odile, cette femme, cette écrivaine, qui m'impressionne par sa  présence, je ne sais pas pourquoi à ce moment là..mais voilà!! Nous n'échangerons pas beaucoup lors de ce salon..c'est comme ça..!

Le temps passe, et Odile nous rejoint en tant que membre adhérent et participe au salon du livre SENS Mil'Pages, je la vois différente et pourtant c'est toujours la même personne..!!!

Elle est heureuse d'être parmi nous, ensuite par des petits messages perso sur facebook..elle me dit tu fais partie de mon cercle d'amis, ce qui me touche énormement.

Nous nous sommes revues, hier au salon du livre de Champigny, organisée par l'Assocaition ACTION de Laureen Vasse, de beaux échanges avec chacun des écrivains..deux jour de pur bonheur.

 

ET pour la découvrir un peu plus, après avoir discutée, échangée, sur différents sujets de notre vie à chacune, je me suis mise devant son stand et regarder les couvertures de ses ouvrages... elle a écrit plusieurs ouvrages, je regarde les couvertures, puis j'en prends un  dans les mains pour la couverture qui m'attire puis le second aussi..je lis la 4e de couverture des deux livres, dont un mon prend aux tripes, elle me dit : ''' NE PLEURT PAS"", ben, croyez moi, j'avais envie de lire ce livre, j'aurais pu en prendre un autre, puis que je suis plus thriller..mais non, j'ai pris celui-là, qui s'intitule :

 

UNE ARRIVÉE POUR UN DÉPART

 

je l'ai commencé hier soir,  au moment on était à l'apéro... ben ouii..

et ce matin, je l'ai repris au moment de mon café à 6.30h..

à mon habitude, je me mets sur mon pc pour regarder différentes choses pour l'asso, les notifcations de facebook, les mails, les visites sur le site..

Et bien NON, je me câle dans mon fauteuil, et je continue ma lecture...jusqu'à la dernière page..en fait pas tout à fait..je n'ai pas pu lire les pages écrites par sa maman.

Juste que je suis dedans, la lecture file...les pages se tournent, par moment j'ai un sourire aux lèvres, parfois l'oeil humide ou obliger d'enlever mes lunettes, car j'ai de la buée, et je dois essuyer mes yeux qui pleurent..

Odile, j'ai aimé ton livre, qui prend aux tripes, comme je l'ai dit au-dessus..Parfois, je me suis vue aussi.. pas du fait de ma maman, toujours viviante, mais qui n'a jamais montrer son affection, contraiment à la tienne ou ma belle-maman, qui vit avec nous depuis plusieurs mois, atteinte de la maladie d'alzheimer, et qu'un jour nous serons aussi confrontés à son départ.

MAIS CE QU"IL FAUT RETENIR DANS CETTE BELLE HISTOIRE, 

c'est cette force morale, celle qui nous fait avancer, parfois bousculer des choses, renverser des barrières, ou les contourner..

NE JAMAIS RIEN LÂCHER

 

 

 

 

LE MOT DE L'ÉDITEUR

« Ma Mère était de celles que vous croisiez une fois et que vous ne pouviez oublier. Par trop d'amour, elle pouvait vous étouffer.

Par haine ou colère, elle pouvait vous détruire avec ses poings. C'était une battante, de celles qui ne lâchent jamais rien.

Et si un jour elle devait s'incliner, mieux valait que la personne devant qui elle s'était inclinée ne la croise plus jamais.

Parfois, un animal blessé dans sa chair et son cour est plus dangereux que s'il est en pleine possession de ses moyens. »

Ces quelques pages vous feront découvrir ce que la mère de l'auteur lui a inculqué, transmis, combien elle l'a aimée.

Une dernière course pour avoir le plaisir de franchir la ligne d'arrivée, pour avoir le droit de prendre, une dernière fois, un autre départ.

Livres Temoignages Récits Courses Écrivains

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

 

Bienvenue

 

 

Bonne Promenade & Découverte de notre Site

Nous sommes en cours de restructuration : Veuillez nous excuser de cette gène Erreur 404 - Page introuvable

 

 

Numéro de Copyright

00065534-1