Jean Piat

.

 

BIOGRAPHIE

Jean Piat, né le  à Lannoy dans le Nord et mort le  à Paris est un acteur et écrivain français.

Sociétaire honoraire de la Comédie-Française, il est notamment connu pour son interprétation de Robert d'Artois dans l'adaptation des Rois maudits de Maurice Druon à la télévision, mais aussi pour sa voix puissante que l'on reconnaît immédiatement : il était, entre autres, la voix de Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux et celle de Scar dans Le Roi Lion.

Biographie

Jusqu'à 18 ans il pratique le football à Saint-Ferdinand des Ternes, un patronage paroissial situé rue Saint-Ferdinand dans le 17e arrondissement de Paris. Il poursuit alors ses études secondaires à Sainte-Croix de Neuilly,

Il fait ses débuts également à Saint-Ferdinand en participant à des soirées récréatives. Il entre à la Comédie-Française le  et en devient sociétaire le . Il la quitte le , et en devient sociétaire honoraire le .

Il est officier de la Légion d'honneur, officier des Arts et des Lettres et grand-croix dans l'ordre du Mérite1. En 2002, il préside la 18e cérémonie des Molières.

Il a été marié à la comédienne Françoise Engel (décédée en 2005), professeur d'art dramatique au cours Simon, dont il a eu deux filles, Dominique, née en 1949, et Martine, en 1952.

De 1975 à 2018, il est le compagnon de la femme de lettres et auteure de pièces de théâtre Françoise Dorin.

il meurt le 18 septembre 2018 à 93 ans.2

UNE de ces INTERPRÉTATIONS issus d'un Livre '''Les Rois maudits''' de Maurice Dron

Résultat de recherche d'images pour "rois maudit jean piat"

 

Enluminure figurant, de gauche à droite, Charles IVPhilippe VIsabelle de FrancePhilippe le Bel (au centre), Louis X, et Charles de Valois, frère du roi. 
Paris, BnFdépartement des manuscritsms. Latin 8504, 1315.

Les Rois maudits est une suite romanesque historique écrite par Maurice Druonavec une équipe de collaborateurs, entre 1955 et 1977, basée sur la légende inventée par le chroniqueur italien Paolo Emilio selon laquelle le dernier grand maître du Temple Jacques de Molay aurait lancé une malédiction sur le bûcher à l'encontre du roi de France Philippe IV le Bel, du pape Clément V, de Guillaume de Nogaret1 et de leurs héritiers et descendants pendant treize générations.

L'intrigue se développe dans un contexte de rivalité pour la succession au trône de France de 1314 à 1356 sous les règnes de Philippe le Bel à Jean le Bon : cette rivalité débouche par les liens dynastiques sur une longue guerre entre la France et l’Angleterre. L’intrigue se développe en fait sur trois niveaux avec également la rivalité pour la succession d’Artois entre Mahaut d’Artois et son neveu Robert d’Artois et l’idylle amoureuse entre le banquier Guccio Baglioni et la noble Marie de Cressay.

L’œuvre littéraire comprend au total 7 volumes publiés de 1955 à 1960, le dernier en 1977. Elle a donné lieu à deux adaptations télévisées en 1972 et en 2005.

Les évènements relatés interviennent à un moment où la royauté s’efforce de construire un État qui émerge et s'affirme au détriment de l'ordre féodal, les grands seigneurs gardant bien souvent pour objectif de consolider et accroître leur situation personnelle. Les Rois maudits est également l’occasion de montrer l’articulation entre les différentes branches de la maison prolifique issue de Hugues Capet.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "livres les rois maudits"

 

 

 

Maurice Druon, né le  dans le 13e arrondissement de Paris et mort le , est un écrivain et homme politique français. Maurice Druon s'engage dans la Résistance et rejoint Londres en janvier 1943. Attaché au programme « Honneur et Patrie » de la BBC, il écrit alors avec son oncle Joseph Kessel les paroles du Chant des Partisans, que met en musique Anna Marly.

Après la guerre, il devient un homme de lettres à succès avec Les Grandes Familles (prix Goncourt 1948) et surtout la saga des Rois mauditsroman historique en sept tomes publiés entre 1955 et 1977 et que l'adaptation télévisée fera connaître à un très large public. Il est élu à l'Académie française en 1966 à quarante-huit ans, et en devient le secrétaire perpétuel de 1985 à 1999. Il a écrit d'autres œuvres — comme Tistou les pouces verts, en 1957, un conte pour la jeunesse —, mais aussi des pièces de théâtre et des essais.

Gaulliste et engagé dans l'action politique, Maurice Druon a été ministre des Affaires culturelles en 1973-1974.

 

 

Livres Artistes Écrivains

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

 

Bienvenue

 

 

Bonne Promenade & Découverte de notre Site

Nous sommes en cours de restructuration : Veuillez nous excuser de cette gène Erreur 404 - Page introuvable

 

 

Numéro de Copyright

00065534-1