Dentelles aux fuseaux

Dentelle aux fuseaux (Vosges)

La dentelle aux fuseaux 

est une technique manuelle traditionnelle de la passementerie qui consiste à tisser des pièces délicates telles que napperonsmouchoirsbroderies en dentelle faite à la main, à partir de fil de coton enroulé sur des fuseaux que l'on brode à partir d'un modèle réalisé sur un carton ou un carreau (métier à dentelle) qui sert de patron.

 

Historique

La dentelle aux fuseaux est apparue lorsqu'on a voulu donner un aspect décoratif aux bords des vêtements. La technique est apparue à la Renaissance en Italie (Venise), puis en Flandres. Elle s'est ensuite généralisée à travers l'Europe puis le Nouveau Monde. En France, la plupart des premières dentelles ont d’abord été importées d'Italie et de Flandres. En 1665, par mesure économique, Colbert décida d’interdire l'importation de la dentelle et fonda des manufactures royales.

Au xviiie siècle, 20 000 dentellières manient les fuseaux en Normandie, 40 000 dans le Nord-Pas-de-Calais et le Valenciennois, plus de 100 000 dans la Région du Puy en Velay. La noblesse et le clergé sont couverts de dentelles2. Au xixe siècle, la Révolution industrielle et l’apparition des métiers mécaniques amorça le déclin de la dentelle faite à la main.

Technique

La dentelle aux fuseaux peut être faite avec des fils grossiers ou fins. Traditionnellement, il a été fait avec le lin, la soie, la laine ou le coton. Aujourd'hui, il est toujours réalisé avec des fibres naturelles ou avec des fibres synthétiques.

Les bobines de fuseaux sont fabriqués à partir du bois de houx (arbuste au bois solide et léger), de cerisier, d'acajou, d'ivoire, d'os, d'écaille de tortue, etc. La poignée des fuseaux a une forme de quille pour mieux l'attraper avec les mains.

À partir d'un carton ou d'un carreau, on dessine un modèle sur lequel on fixe des piqûres afin de délimiter les motifs. On place les épingles et l'on prépare les fuseaux portant les différents colories de cotons. Le coton n'est pas enroulé autour des fuseaux, mais l'inverse, les fuseaux que l'on fait tourner pour enrouler le fil, afin que ce dernier ne se casse pas ou ne s'emmêle pas. Ensuite reste l'apprentissage de savoir croiser les fuseaux.

  • Divers modèles de fuseaux

Un carreau est le support utilisé par les dentellières pour effectuer leur travail. Il n’est utilisé que dans le cadre de la dentelle aux fuseaux.

Carreau plat de dentelle aux fuseaux

Historique

En France, le carreau a beaucoup évolué au fil du temps. S’il avait une forme bombée autrefois, empruntant la forme d'une machine à écrire selon Jean Anglade1, les carreaux modernes prennent une forme parfaitement plate dans la seconde moitié du xxe siècle. La fabrication des carreaux reste artisanale. Au xxe siècle, alors que le commerce de la dentelle vivait ses heures de gloire, les femmes fabriquaient elle-même leur carreau à la ferme, et en profitaient pour les personnaliser avec des images dédiées à la Vierge ou à Saint François Régis2, patron des dentellières. Au xxie siècle, cela devient plus rare et la fabrication est quelques fois confiée à des artisans ou à des personnes plus âgées détenant le savoir-faire nécessaire à la confection de cet outil.

Chaque pays détient ses formes de carreau et ses techniques de fabrication.

Confection

Les carreaux plats sont composés d’une base en bois, carrée, ronde ou octogonale, mesurant généralement autour de 60X60 cm. Cette base est remplie de carrées de mousse tel que le polystyrène extrudé. Ces carrées peuvent être recouverts de feutrine, puis de tissu. Le fait d’avoir des carrées mouvants permet de les déplacer afin de réaliser tous types de dentelles.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

 

Bienvenue

 

 

Bonne Promenade & Découverte de notre Site

Nous sommes en cours de restructuration : Veuillez nous excuser de cette gène Erreur 404 - Page introuvable

 

 

Numéro de Copyright

00065534-1