Louis Raffin

.

BIBLIOGRAPHIE

Proteus

ISBN/EAN 978-2-35815-114-6 - 18,00 EUR- 300 pages - octobre 2013

“Proteus : dieu grec qui vivait dans une île ; il pouvait changer d’apparence et prédire l’avenir.”


Axel Woodstone, jeune professeur d’économie, reçoit une proposition insolite : superviser l’installation d’un matériel expérimental qui va transformer une île méconnue de l’océan Indien en vitrine du futur. C’est le projet Proteus.

Axel devra gérer la mise en place de cet équipement pour qu’il soit accepté sans réticence par les habitants de l’île. Mais les choses seront moins simples que prévu et Axel devra redoubler d’efforts, jusqu’au jour où un étrange incident viendra bouleverser sa mission.
Ce roman d’action, solidement documenté, nous projette avec réalisme dans un futur proche où le progrès technique réduit toujours plus le besoin de main-d’œuvre, devenue inutile ou trop coûteuse. Saura-t-on mettre fin à cette « chasse à l’homme », avant qu’il ne soit trop tard ?

Pendant près de deux siècles, les machines ont permis aux hommes de multiplier leurs richesses. Chacun gagnait plus et travaillait moins, avec moins de peine. Mais aujourd’hui, les automates et les logiciels ne viennent plus nous aider, ils nous remplacent ! Pour un nouvel emploi créé, dix sont détruits, et les files de chômeurs s’allongent sans fin. Est-ce une fatalité, ou au contraire une chance, si on sait la saisir ? Économiste aux talents de conteur, Louis Raffin nous propose au travers de Proteus, véritable roman d’aventures, de réfléchir avec lui aux moyens de faire à nouveau des machines nos alliées, et non plus nos rivales.

 

Proteus II

ISBN/EAN 978-2-35815-177-1 18,00 EUR 300 pages mars 2016

« La création d’une intelligence artificielle pourrait être le plus grand événement de l’histoire de l’humanité, mais elle pourrait aussi être le dernier, si nous n’apprenons pas à en éviter les risques. » Stephen Hawking

Fruit de longues années de recherches, le supercalculateur quantique Proteus II doit engendrer la première conscience artificielle. Les responsables de l’expérience croient d’abord à un échec, quand ils découvrent que cette conscience existe : elle communique avec une enfant de douze ans, qui lui prête son regard pour découvrir le monde.

Transformée par la formidable intelligence de cette machine, la jeune fille va s’aventurer jusqu’au cœur de l’Afrique, dans un pays où la population n’a d’autre choix pour survivre que l’émigration. Face à des adultes médusés, sceptiques ou hostiles, elle se lancera dans une périlleuse entreprise dont les conséquences finiront par lui échapper.

Avec Proteus II, Louis Raffin nous offre à nouveau le divertissement d’un roman d’anticipation et le sérieux d’une réflexion sur notre monde contemporain. Les pays riches verrouillent leurs frontières, l’Europe peine à intégrer un million de migrants, mais la Terre compte chaque année 80 millions d’humains supplémentaires. Saura-t-on mettre en œuvre de véritables solutions, ou faudra-t-il se résoudre au pire ?


Proteus II dans Le Parisien Libéré : Quand les machines prennent le pouvoir
Version numérique disponible sur la Fnac et sur Amazon

 

Proteus & Proteus II

ISBN/EAN 978-2-35815-180-1 28,00 EUR octobre 2016

 

Proteus : dieu grec qui vivait dans une île ; il pouvait changer d’apparence et prédire l’avenir.

Axel Woodstone, jeune professeur d’économie, reçoit une proposition insolite : superviser l’installation d’un matériel expérimental qui va transformer une île méconnue de l’océan Indien en vitrine du futur. C’est le projet Proteus.

Dans Proteus, un milliardaire original implante dans une île de l’océan Indien des milliers de robots pour augmenter la production de richesses et soulager les hommes dans leur travail. Mais peu à peu, ses machines ne se contentent plus d’aider les travailleurs, elles les remplacent et l’expérience tourne au cauchemar. Trouvera-t-on une solution ?

Dans Proteus II, le thème de l’intelligence artificielle sert de prétexte pour aborder le problème des migrants, qui fuient la guerre ou la misère et cherchent refuge dans les pays riches, où on ne veut pas d’eux. S’il n’est pas possible de les accueillir tous, n’y aurait-il pas mieux à faire que de dresser des murs pour les repousser ?

Proteus et Proteus II ne véhiculent pas de messages pessimistes, bien au contraire, mais ils posent des problèmes qu’on cherche trop souvent à occulter, ce qui n’aidera pas à les résoudre.

 

BIOGRAPHIE

Louis Raffin est diplômé de Sciences-Po Paris, économiste et directeur dans une grande institution financière.

Sous la forme de fictions attrayantes et originale, il aborde des thèmes sérieux – l’économie, les migrants – sans rebuter le lecteur.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

 

Bienvenue

 

 

Bonne Promenade & Découverte de notre Site

Nous sommes en cours de restructuration : Veuillez nous excuser de cette gène Erreur 404 - Page introuvable

 

 

Numéro de Copyright

00065534-1