L’origine de ces fameuses expressions : « Prendre des vessies pour des lanternes »

Prendre des vessies pour des lanternes 4 500x262

Afin de comprendre son origine,

il nous faut revenir au XIIIe siècle,

époque où l’on utilisait la locution

« vendre vessie pour lanterne ».

La légende raconte qu’autrefois les vessies de porc ou de bœuf étaient séchées pour servir de récipients. Elles pouvaient même être utilisées comme lanternes, grâce à la finesse de leur paroi qui laissait passer la lumière d’une bougie.

Il aurait alors été facile de faire croire à une personne candideque ces vessies étaient de vraies lanternes. Certains indiquent que la confusion n’était pas tant sur les objets que sur leur valeur, et que les marchands pouvaient user de la crédulité de certains acheteurs pour leur vendre des vessies.

D’autres sources rappellent que, dans l’expression « vendre vessie pour lanterne », le mot lanterne signifierait des « absurdités », des « balivernes ». La vessie ferait alors référence à l’air ou au vent. Selon le sens de ces mots, cela voudrait donc dire « vendre du vent ».

Quelle que soit la bonne explication, nous pouvons constater que, même au XIIIe siècle, il était d’usage de chercher à prendre son prochain pour un pigeon.


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

 

Bienvenue

 

 

Bonne Promenade & Découverte de notre Site

Nous sommes en cours de restructuration : Veuillez nous excuser de cette gène Erreur 404 - Page introuvable

 

 

Numéro de Copyright

00065534-1