Noël & Nouvel An

Joyeuses fetes

 

 

Envie de CONTES de NOËL avec Frédéric Fort

Un jardin de Noël

Contes

Par Frédéric Fort

Résumé

Se promener dans un jardin de Noël, c’est se laisser conter la belle féerie de la magie qu’apporte cette fête dans le cœur des petits et des grands. On y croise l’engouement des enfants, comme celui des animaux, autour de leurs petites histoires, de leurs aventures les menant à la rencontre du Père Noël, toujours prêt à nous enchanter au cœur de nos régions. On y vit aussi l’émerveillement des instants de bonheur que ce beau moment apporte en chacun de nous.

 

Lire un extrait

Thème : Jeunesse / Ado

Format : Roman (134x204) Nombre de pages : 64 Date de publication : 02/08/2016 ISBN : 9782334188579

Frédéric Fort

Origine

Aucun texte chrétien ne précise quel jour dans l'année est né Jésus-Christ. Noël ne fait pas partie des fêtes suivies par les premiers chrétiens et ne figure pas dans les listes publiées par Irénée de Lyon et Tertullien32. Étant donné que, d'après les récits bibliques de Noël, les troupeaux sont dehors avec leurs bergers, on peut en déduire que la naissance de Jésus ne s'est en tout cas pas située en hiver33. Au ive siècle, la date du 25 décembre a été choisie comme date pour la fête de Noël, principalement dans le but de la substituer aux fêtes païennes qui étaient d'usage à l'époque, comme la fête de la renaissance du Soleil Invaincu (Sol Invictus), le solstice d'hiver et les Saturnales romaines qui avaient toutes lieu à la période du 25 décembre34,35. Le document le plus ancien mentionnant cette date du 25 décembre est le Chronographe de 354 (faisant référence à des recensions remontant au moins à 336)36.

Bien avant l'apparition du christianisme, l'époque du solstice d'hiver était déjà une période charnière de l'année, qui regroupait de nombreuses croyances païennes relatives à la fertilité, la maternité, la procréation et l'astronomie. Elle donnait donc lieu à de nombreuses manifestations. Ces traditions antiques ont de nombreux points de similitude avec la fête chrétienne.

En 46 avant notre ère,

l'empereur romain Jules César décida que le 1er janvier serait le Jour de l'An.

Les Romains dédiaient ce jour à Janus, le dieu des portes et des commencements.

D'ailleurs le mois de janvier doit son nom au dieu Janus. Celui-ci avait deux faces, l'une tournée vers l'avant (le futur), l'autre vers l'arrière (le passé).


Sous Charlemagne, l'année commençait à Noël, le 25 décembre.

Du temps des rois capétiens, l'année débutait le jour de Pâques.

Ce n'est que depuis 1622, que le nouvel an est à nouveau fixé au 1er janvier.

Une mesure prise par le Pape qui permet surtout de simplifier le calendrier des fêtes religieuses.

Livres Contes Éditions Écrivains Fêtes

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Bienvenue

 

 

Bonne Promenade & Découverte de notre Site

Certaines pages sont en cours de restructuration : Veuillez nous excuser de cette gène Erreur 404 - Page introuvable

 

 

Numéro de Copyright

00065534-1