France

Oradour

Oradour sur Glane

 

Le massacre d’Oradour-sur-Glane 

désigne la destruction, le , de ce village de la Haute-Vienne, situé à environ vingt kilomètres au nord-ouest de Limoges, et le massacre de sa population (642 victimes), par un détachement du 1er bataillon du 4e régiment de Panzergrenadier « Der Führer » appartenant à la Panzerdivision « Das Reich » de la Waffen-SS. Il s'agit du plus grand massacre de civils commis en France par les armées allemandes, assez semblable à ceux de Marzabotto, ou de Distomo (ce dernier perpétré lui aussi le ), qui transposent sur le front de l'Ouest des pratiques courantes sur le front de l'Est.

Ces événements marquèrent profondément les consciences ; leurs conséquences judiciaires suscitèrent une vive polémique, notamment à la suite de l'amnistie accordée aux Alsaciens « Malgré-nous » qui avaient participé au massacre. Depuis 1999, le souvenir des victimes est célébré par le Centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane, situé non loin des ruines du village à peu près conservées en l'état.

 

 

Lire la suite

Diner en blanc mtl 2016 foule2

Le Diner Blanc

Le Dîner en blanc

 est un rassemblement pacifique de type flash mob qui prend place chaque année dans plusieurs villes du monde.

Il se déroule au mois de juin à Paris, lieu historique de sa fondation, mais aussi, au fil des années, dans des villes telles que BarceloneLondresBerlinMunichHambourgAbidjanKigaliMontréalQuébecNew YorkWashingtonBostonChicagoMiamiLas VegasSaint-DomingueMexicoSão PauloCanberraMelbourneSingapourShanghaiTokyoPort-au-Prince...

 

https://paris.dinerenblanc.com

Lire la suite

Soucy - 89100

Histoire

  • Moyen Âge

Soucy est un village qui est mentionné au vie siècle sous le nom de Sauciacus. La paroisse relève du diocèse de Sens.

Il est la propriété du Chapitre de la cathédrale de Sens du xiie siècle jusqu'à la Révolution. De ce fait, les chanoines y nomment les officiers de justice (lieutenant et procureur fiscal).

Dans le hameau du Grand-Béon, il y avait une léproserie (lieu d'isolement pour les malades de la lèpre).

Au xive siècle, les Anglais détruisirent le village pendant la guerre de Cent Ans.

L'église est fortifiée. Son clocher est couronné par de magnifiques hourds. En principe, ces travaux dateraient des années qui ont suivi le traité de Brétigny (1360) et le licenciement des armées françaises et anglaise.

 

 

  • Époque moderne

Le village est fortifié, comme au moins soixante cinq villages des pays de l'Yonne, sous le règne de François Ier. Après le désastre de Pavie, l'armée licenciée rentre en France et la soldatesque sans ressource menace la sécurité des campagnes. La proximité de Sens limite l'essor urbain. Le grand chemin de Sens à Nogent-sur-Seinepasse par Soucy. Le bourg est dominé par une population de laboureurs et de vignerons.

Le hameau de Jouancy devient le siège d'un fief détenu par des bourgeois de Sens. Il abrite depuis le xiie siècle un moulin à eau donné à l'abbaye de Sainte-Colombe.

Les fiefs de Joinville, et des Pelletiers n'altèrent pas la domination des chanoines.

Le fief de Monthard appartiendra à la famille d'Étienne Bouvier, gendre du peintre de Sens Jean Cousin. Alors que les Bouvier procèdent de vignerons de Soucy devenus apothicaires à Sens, aucun document ne relie le peintre à Soucy. La confusion naît d'une autre famille Cousin identifiée parmi les vignerons du bourg. Le même phénomène touche le musicien Dassoucy. Ce nom d'artiste a fait songer au village. Mais ses ancêtres paternels originaires de Sens (les sergents au bailliageCoypeault et Connard) n'ont pas de liens avec Soucy.

Le village est alors dominé par les Store (issus du tuiliers, devenus lieutenants et sires des Pelletiers.

Durant les guerres civiles dites de Religion, un couple réfugié de Saint-Clément, est menacé. Il est incarcéré, ce qui en principe aurait dû assurer sa sécurité. La populace se porte sur la prison, et en extirpe le couple pour le massacrer. Le corps du mari est jeté dans un terrier à blaireau. Les chanoines font enquêter sur ce crime.

La métairie de Béon fournit des revenus au collège de Sens tenu par les Jésuites.

 

Depuis l'année 2006, le village de Soucy est jumelé avec Göcklingen (Allemagne).

 

www.mairie-soucy.fr

Lire la suite

Tampon bonne annee meilleurs voeux

Bonne Année & tous nos meilleurs voeux

Voeux annee

 

à 

 

Tous

 

de Réussite, de Santé

d'Amour, d' Amitié

de Bonheur, de Joie

Lire la suite

11 novembre 1918

Armistice de 1918

Résultat de recherche d'images pour "11 novembre 1918"L’armistice de 1918,

signé le  à 5 h 15

Résultat de recherche d'images pour "11 novembre 1918"

 

marque la fin des combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918), la victoire des Alliés et la défaite totale de l'Allemagne, mais il ne s'agit pas d'une capitulation au sens propre.

Le cessez-le-feu est effectif à 11 heures1,2,  dans l'ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons, et qui annonçe la fin d'une guerre qui a fait pour l'ensemble des belligérants plus de 18,6 millions de morts, d'invalides et de mutilés, dont 8 millions de civils. Les représentants allemands et alliés se réunissent dans un wagon-restaurant aménagé provenant du train d'état-major du maréchal Foch, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne.

Cette photographie a été prise après la signature de l'armistice à la sortie du « wagon de l'Armistice » du train d'état-major3 du maréchal Ferdinand Foch (deuxième à partir de la droite).

Plus tard, le , à Versailles, est signé le traité de paix, qui met réellement fin à l'état de guerre.

 

 

A Versailles, la Galerie des Glaces : la table où sera signé le traité de paix : [photographie de presse] / Agence Meurisse

A Versailles, la Galerie des Glaces : la table où sera signé le traité de paix : [photographie de presse] / Agence Meurisse

Lire la suite

Architecture : Fort de Fouras

Le Fort de Fouras ou Sémaphore de Fouras est le château fort médiéval de Fouras, petite ville située en Aunis dans le département de la Charente-Maritime.

Il est aussi improprement dénommé par les dépliants touristiques le Fort Vauban, bien que l'essentiel de sa construction soit bien antérieur à l'intervention de Vauban.

image illustrative de l’article Fort de Fouras

Lire la suite

Architecture : Château de Guédelon

Guédelon ou le château de Guédelon 

est un chantier médiéval de construction historique d'un château fort,

débuté en 1997, selon les techniques et les matériaux utilisés au Moyen Âge.

Ce projet architectural situé à Treigny dans l'Yonne, dans une ancienne carrière désaffectée au centre d'une forêt et proche d'un étang1,2 à une trentaine de kilomètres au sud-ouest d'Auxerre, vise à améliorer les connaissances en castellologie et en archéologie expérimentale. Tout en développant une réflexion du type « art et traditions populaires », il met en scène dans un déroulement réel, la construction d'un programme monumental, ce qui le différencie des parcs à thème.

 

https://www.guedelon.fr

 

 

Tric Trac

Ca, c'est le vrai château en 2017.

Il était comme ça il y a 20 ans :

Tric Trac

 

Et il sera comme ça en 2025

Tric Trac

 

 

Lire la suite

Presse11

Père Guy Gilbert

 

Résultat de recherche d'images pour "pere gilbert"

Le curé des loubards

ou
Le prêtre des loubards

 

Officier de la Légion d'honneur (Décret du ), Chevalier par décret du , décoré par l'abbé Pierre

 

son Agenda

Son association ⇒ www.bergerie-faucon.fr

BERGERIE DE FAUCON
Route départementale 952  - 04120 Rougon
Tél : 04 92 83 67 49 -  contact@bergerie-faucon.fr

 

 

 

 

Lire la suite

Rafle du Vélodrome d'Hiver

 Pour la « première rafle du Vélodrome d’Hiver »

qui eut lieu en 1940 et concerna des femmes allemandes, dont juives, voir Rafle des femmes indésirables ;

pour les rafles en zone sud, voir Rafle du 26 août 1942.

Résultat de recherche d'images pour "vélodrome d'hiver paris"

La rafle du Vélodrome d'Hiver, souvent appelée « rafle du Vél’d’Hiv »2,3 (aussi orthographiée « rafle du Vel’ d'Hiv’ »4 ou encore « rafle du Vél d’Hiv »5,6,a) est la plus grande arrestation massive de Juifs réalisée en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Entre les  et , plus de 13 000 personnes, dont près d'un tiers étaient des enfants, ont été arrêtées1 à Paris et en banlieue pour être déportées : moins d'une centaine reviendront8.

Effectuées à la demande du Troisième Reich — qui, dans le cadre de sa politique d'extermination des populations juives d'Europe9, organise, en , une rafle à grande échelle de Juifs dans plusieurs pays européens, l'« opération Vent printanier » —, ces arrestations ont été menées avec la collaboration de 7 000 policiers et gendarmes français10,11, assistés de 30012 à 400 militants13 du Parti populaire français de Jacques Doriot, sur ordre du gouvernement de Vichy, après des négociations avec l'occupant menées par René Bousquet, secrétaire général de la Police nationale1. À la suite de ces négociations, initiées par Pierre Laval, les Juifs de nationalité française ont été exclus temporairement14 de cette rafle qui concerna essentiellement15 les Juifs, étrangers ou apatrides, réfugiés en France14 dont plus de quatre mille enfants le plus souvent français nés de parents étrangers16.

 

Contexte

Les premières rafles de Juifs en France commencent en 1940 en zone libre et en  en zone occupée (rafle du billet vert17), les Juifs étant placés dans des camps d'internement français18. Début , une planification est décidée : l'opération « Vent printanier », ou « Vent de printemps »19, doit organiser une rafle pour les trois pays d’Europe occidentale occupée par l’Allemagne (FrancePays-Bas et Belgique), le RSHA devant déporter de France vers l'Est 110 000 Juifs en 194219 (Juifs valides pour le travail et devant avoir entre 16 et 50 ans) au lieu des 5 000 initialement prévus. L'opération « Vent printanier » prévoyait, à l'origine, l'arrestation de tous les Juifs d'AmsterdamBruxelles et Paris, le même jour19

 

Lire la suite

Bienvenue

 

 

Bonne Promenade & Découverte de notre Site

Certaines pages sont en cours de restructuration : Veuillez nous excuser de cette gène Erreur 404 - Page introuvable

 

 

Numéro de Copyright

00065534-1